GASTRONOMIE EN BIRMANIE

 

Gastronomie birmanne

Il y a non seulement les coins paradisiaques, la gastronomie en Birmanie est également exceptionnelle. Les spécialités culinaires birmanes que petits et grands s’y régalent en permanence durant le séjour en Birmanie. En mettant l’accent sur des saveurs riches, principalement salées, des influences de l’Asie du Sud et du Sud-Est et un répertoire d’ingrédients que l’on ne trouve dans aucune autre région.

Comme dans la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, les restaurants et les stands de la Birmanie ont tendance à se spécialiser dans un seul plat ou style culinaire. De sucré à piquant, en passant par salé et acidulé, tous se mélangent parfaitement dans les spécialités de la Birmanie avec un énorme amour pour le plus grand plaisir des tous. Arrivez en Birmanie et découvrez l’art culinaire avec tous ces plats qui continuent d’épater les saveurs des visiteurs depuis des décennies.

Les salades font une très grande partie de la tradition culinaire birmane. Composées exclusivement d’ingrédients totalement frais et naturels, celles-ci sont servies en toutes occasions et deviennent indispensable dans tous les repas du peuple birman :

Lahpet Thoke (salade feuilles de thé)

Eh oui ! Les feuilles de thé, elles peuvent être mangées et le Lephet Thok est d’ailleurs une salade à base de feuilles de thé vert en saumure. Ayant un goût acidulé et piquant, cette salade marque son originalité en se distinguant d’autres salades classiques par son assaisonnement à l’huile, au piment et au jus de citron.

Le Lahpet Thoke est constitué feuilles de thé vert marinées, noix de coco, crevettes séchées, ail, sel haricots, tomates, oignons, graines de sésame et arachides grillés. Agréablement bon, cette salade s’accompagne parfaitement de crevettes séchées, de pois frits, de graines de sésame grillées, et parfois de cacahuètes.

KyanDjin Ti Tok

Encore plus original et très riche en goût, le KyanDjin Ti Tok est une salade très passionnée non seulement des Birmans mais aussi des touristes pour son originalité de son assaisonnement. Accompagnée d’une sauce fortement épicée, les cacahuètes, les tomates vertes et le chou qui la composent font de cette préparation une véritable gourmandise à tout instant. Très facile à préparer même avec les amateurs de bonne cuisine, cette salade est tout simplement savoureuse.

En parlant des soupes birmanes, on pense à un mélange parfait de goût et de senteur. La soupe est une des spécialités culinaires typiques de la Birmanie que les visiteurs savourent sans modération durant leur séjour avec un grand plaisir. Il en existe de nombreuses variétés, toutes aussi succulentes les unes que les autres.

Shan-tohu byawk

Associé à l’ethnie Shan du plein nord de la Birmanie, le Shan-tohu byawk ne comprend pas réellement de tofu, mais plutôt une bouillie épaisse à base de farine de pois chiche. Le shan-tohu byawk est préparé avec des nouilles séchées, des vermicelles frais, des morceaux de poulet ou de porc marinés, et de l’eau. C’est une combinaison étrange et visuellement saisissante, mais si vous êtes un amateur d’un véritable art culinaire, ce vous absolument séduira.

Mohinga (Curry birman)

Déguster Mohinga (Curry birman)

La Mohinga est surement le plat le plus gourmand des spécialités culinaires en Birmanie et aussi un des plats les plus traditionnels de ce pays car elle est servie souvent lors de rassemblements sociaux ou religieux.

D’une saveur exceptionnelle, cette soupe est un mélange extraordinaire des ingrédients principaux ci-dessous : poisson, pâte de poisson, poudre de pois et noyau de bananier. Et pour la touche birmane, ce plat contient également plusieurs épices à savoir l’ail, l’oignon, le gingembre, le piment, le poivre, la poudre de curcuma et la citronnelle. La Mohinga se mange avec des œufs à la coque, de la courge frite, des pois, des beignets d’oignons et des gâteaux de poisson faits maison.

Ayant un vaste type de curry : curry de viande, curry de mouton, ou encore curry de poisson, ce plat est un élément incontournable et immanquable de la cuisine birmane. Le curry birman est préparé avec de la viande, du poisson ou des légumes cuits (ou une combinaison des deux) qui sont mijotés dans une sauce avec une grande quantité d’huile avec de l’oignon, du curcuma, quelquefois de l’ail, un peu de poudre de chili ou paprika fort ou des chiles broyés, et possiblement du gingembre. Les régions de Kachin et Shan utilisent plus d’herbes fraîches comme font les laotiens et les thaïlandais, mais moins piquant que dans ces derniers pays.

Le curry birman est une recette traditionnelle ayant un goût inédit qui relève la saveur de la viande et des légumes, à tel point que les touristes ne cessent pas d’en redemander. En terminant votre expédition culinaire fascinante à la Birmanie, laissez-vous tenter par la fraîcheur des excellents desserts qui vous rendent agréable immédiatement dans une température chaude de ce pays tropicale.

Falooda (dessert birman)

Le Falooda ou Faluda est un dessert froid très populaire en Birmanie. Il est souvent préparé avec du sirop de rose, graines de basilic, vermicelles, des morceaux de gélatine, des perles de tapioca avec de l’eau ou du lait. Parfois, pour être plus rafraîchissant, on y ajoute une boule de glace. Il est surtout idéal de le consommer durant l’été, car il fait très chaud et ce dessert est très vivifiant.